Anecdotes Italie : Rome

Anecdotes Italie : Rome

A la sortie de l’aéroport, je constate des travaux dans la rue. L’affichage pour trouver les navettes est absente. Ils se trouvent 5 min a pied de suite a droite en sortant de l’aéroport. J’ai acheter deux tickets (2 X 8 euros aller retour ) au guichet. Une fois dans le bus je constate que le wifi est gratuit a bord. On peu se connecter dessus mais pas assez de bande passante pour surfer.

22H: le bus est confortable. On passe des quartiers qui laissent un léger sentiment d’insécurité. Je ne pensai pas voir autant de prostituées dans le périphérique de ROME. Un moment donné, nous en voyons plusieurs qui avaient des corsées laissant apparent leurs attributs complètements  á l’air libre. Amusé, le chauffeur de bus les claxons en riant. Tout l’équipage du bus rient et profite de la vue.

35 minutes plus tard nous voici au TERMINUS auquel s’y trouvent des sans domiciles fixes  alcoolisés au sol. Vite mon GPS et 15 min de marche a pied pour rejoindre mon hôtel.

Arrivée a l’hôtel: J’avais une légère préemption a l’accueil, qui c’est confirme. En effet après avoir payé ma chambre par CB, celui-ci m’informe qu’il y a une taxe de séjour de 20 Euros . Il ne veut pas que je paye par CB, que du liquide. Une fois fait je réclame un reçu pour cette fameuse taxe … il souri, fait semblant de ne pas comprendre et me donne les clefs de la chambre. OK, je me suis fait arnaqué mais il est tard et je n’ai plus le temps de chercher un autre hôtel.

J’avais réserve sur internet une jolie grande chambre et forcé de constater sur place qu’elle ne faisait que la moitie de se que j’avai vu. RRRHHHHh  …. Il y a du WIFI mais le débit est presque inexistant.

Ma chambre a un petit balcon qui donne sur une petite rue sympatrique. La chambre attenante a la mienne est bruyante. Deux italiens rient et parlent très fort. Les murs sont en cartons.

Debout 8H30, petit déjeuné 9h30, c’est parti pour les visites. Mine de rien, mon podomètre au poignet m’a affiche une moyenne de 18 KM a pied par jour. Prévoir de meilleur chaussures la prochaine fois.

Je suis très satisfait de mes visites. Concernant les restaurant , bars …, prévoyez de payer en liquide. Ils ne veulent pas de CB, le travail au black est roi en Italie.

RÉSUMÉ:

  • Ils y a des machines automatique de café transparent auquel on voit le mécanisme de moulage  et la dans mécanique jusqu’au remplissement de notre breuvage.
  • Il y a beaucoup de pakistanais dans les rues qui harcèlent les touristes avec leurs ventes sauvette. Je suis aborde toute les 5 minutes.
  • Il n’y a pas beaucoup de machine en fonction pour acheter ses tickets de métro. Comptez 15 min de file d’attente.
  • Culinairement, on peu manger des pâtes ou des pizza, mais soyons franc, ce n’est pas plus transcendant qu’ailleurs.
  • Leurs cappuccino est au format XXL, mais pareil, pas mieux qu’ailleurs
  • Prendre un AirBnb au lieu d’un hôtel
  • Les rues sont aussi sales que Paris ( poubelles qui débordent, tags, rats dans rue (la nuit) … et beaucoup de trottoirs en très mauvais état.
  • Il y a beaucoup de distributeur automatique (boissons, encas …  )auquel on peu payer avec la carte bleu via le système paiement sans contact.
error: Le Contenu du site est protégé