Anecdotes Malte

Anecdotes Malte

IMG_20160511_102219Les spaghettis à la sauce au lapin semblent être une spécialité locale et, ma foi, ce n’est pas mauvais du tout. Les ftiras sont à mi-chemin entre les paninis et les rissoles. On ne voit ni ânes ni chèvres ni autres troupeaux, pas d’oliveraies non plus. La langue semble être un dialecte arabe, mais le pays est plus catholique que le Vatican. Il y aurait 365 églises sur un territoire de 316 km2 et un saint ou une madone trône quasiment à chaque coin de rue. L’immobilier anarchique fait quant à lui penser à un pays du tiers monde, mais très bien entretenu..

L’île est spécialisée dans le tourisme de masse, mais le touriste individuel doit se débrouiller avec les bus locaux, dont les horaires ou les destinations ne sont affichés nulle part. Sinon, les bus Hop On, Hop Off offrent une bonne solution, bien qu’un peu éprouvante : deux circuits, sud et nord, qui permettent de descendre dans différents lieux d’intérêt, visiter en une heure et prendre le bus suivant. Les sites se visitent en général en dix minutes, alors on s’occupe comme on peut pendant les 50 minutes restantes. L’hypogée Hal Saflieni, qui est, semble-t-il, un must absolu, classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO

Les temples de Tarxien, où l’on voit quelques grandes pierres dressées en cercle dont on nous dit que ce sont les murs d’un temple très très ancien

L’influence britannique semble se limiter au modèle de boîtes aux lettres – les cabines téléphoniques ont disparu depuis bien longtemps – je n’ai pas vu un seul fish and chips, ni même de pub à l’anglaise.

Ceux qui pensent que la religion chrétienne, et surtout catholique, serait en déclin n’a qu’à venir à Malte et à Gozo pour être convaincu du contraire (difficile de trouver un KEBAB… hihihi).

Les Maltais sont absolument charmants, courtois et gentils et on a l’impression que la criminalité est inexistante, ce qui est un changement bienvenu. J’avais oublié comment c’était de ne pas être constamment sur mes gardes. Il ne faut pas venir à Malte pour y dénicher la huitième merveille du monde ou le plaisir des yeux. Qu’importe l’architecture chaotique et immonde : le soleil brille, on mange bien, on se sent à l’aise et les gens sont agréables.

Ne surtout pas aller à La Valette en voiture ! Pas de place, car : rues piétonnes, rues étroites, emplacements réservés, sens uniques, travaux, etc… !

À la Valette :

Palais des grands Maîtres, Musée de l’Armurerie, Musée archéologique, Musée des Beaux-Arts, Co-Cathédrale St Jean et son musée, Hôpital des Chevaliers, Jardins d’Upper Baracca et Lower Baracca, Fort St Elme etc…Shopping . Pas de promenade en calèche, car un peu chère (environ 35-40€ pour 40 minutes)

Croisière autour de Malte :

La goélette turque Hera II de 9h à 18 h, réservation dans les nombreuses petites officines qui grouillent sur le front de mer.

Journée inoubliable : Transfert Hôtel/Bateau, visite des grottes de Comino (+10€ sur un petit bateau), baignade au Lagon Bleu, promenade sur Comino , paysages extraordinaires, visite du port de La Valette et vue sur les 3 Cités pendant une heure

Nous étions environ 40 personnes sur un bateau qui peut en contenir 200, ça laisse de l’espace vital , par contre en saison ça doit être chaud ; explications pertinentes et détaillées du capitaine (toujours en anglais), sandwich local le matin, buffet froid varié et très mangeable le midi avec un verre de vin (ou 2…), fruits au goûter . 58€/personne .

Il y a d’autres types de croisières moins chères comme Captain Morgan mais on est assis en rangs comme dans les bus.

Tarifs sur l’île :

La vie à Malte n’est pas meilleur marché qu’en France, à quelques exceptions près (essence, cigarettes, cornets de glace…).

– Bus 2.60€ pour la journée ou 12€ la semaine (Le ticket sur Malte n’est pas valable sur Gozo et inversement)

– Essence idem qu’en France ou presque.

-1,5l de Kinnie coûte 1,5-2€ (soda qui a le goût de Vermouth rouge à essayer aussi en cocktail avec de la vodka)

– Bière Cisk entre 2,20 et 3,50€ la pinte mais le plus souvent 2,60-2,80€

– Eau 0,20-0,40€ pour 1,5l

– Expresso 1.30€ environ
– Café « normal » 1,60-2€

– Petit déjeuner entre 3,50€ et 4,50€
– Pizza entre 5 et 15€(les plus chères ne sont pas toujours les meilleures)

Un superbe couché de soleil :

Ai-je vraiment besoin de dire, pour la millionième fois, combien j’aime un bon coucher de soleil ? Les meilleurs couchers de soleil à Malte, à mon avis, est à Ghajn Tuffieha (alias Riviera Bay). Il est entouré de collines verdoyantes et il y a des chaises longues et des parasols qui sont disponibles à la location . Cette belle plage de sable de Malte est située dans le Nord près de Mellieha, à côté de Golden Bay et l’hôtel Radisson Blu. Cette plage est à environ 40-50 minutes en prenant le bus de St Julians (Bus N° 12) .

Il y a une célébration du solstice d’été organisé par le Centre de Yoga. Personnellement, Je suis mal à l’aise avec le groupe en chantant et en touchant ( bien intentionnée), priant le soleil et d’envoi de messages positifs mentalement à des personnes ou la terre.

L’île est réputé pour ses expatries qui viennent passer leurs retraite ici, mais bizarrement on ne voit que des jeunes gens.

1/5 a vu de nez des bâtiments et ou maisons ne sont pas fini. Çà fait plusieurs années que je viens a Malte et cette île donne l’impression qu’ils ne veulent pas finir leurs construction.

3/4 de la population ont un superbe anglais bien net. Les autres ont un accent très Maltais.

Ils aiment beaucoup regarder le football et le rugby même si ils n’ont pas d’équipe. Tout les bars diffusent des matchs.

Il y a trois sortes de Taxi (dont les plaques d’immatriculation commence par TAXI 0123)

– les Jaunes – les noirs (moins chert) – et Chuttle

Généralement il fait brumeux le matin et très beau l’après midi

Il faut compter environ 20 min avant d avoir notre plat au restaurant

Pas de stress:

A aucun moment on stress sur cette île. A part peut être :

– Les Maltais conduisent très vite dans les rues très étroites des villes

– Les navettes Aeroport / Hôtel sont plus que rentabilisés et le jour J du départ on regarde bien sa montre si il se présente bien à notre Hôtel.

– La conduite à Gauche (rester sans cesse concentrer)

– L’état des petites routes et s’y perdre PS : ne suivre les indications du GPS GOOGLE MAPS (surtout à GOZO en vieille Ford Fiesta à faire du 4*4 dans les colines sur des chemins de roches)

– A la station essence la nuit. Celle-ci est automatique, mais on paye avec des billets. Attention, elle sont veille et avalent souvent votre billet sans vous la rendre et sans délivrer d’essences.

– Les restaurants sont toujours pleins ( les jeudi, vendredi, samedi et Dimanche). Il faut réserver sinon c’est direction MacDo (si vous le trouvez).

– Il faut savoir où l’on va. Les enseignes ne doivent pas dépasser le mur de celui-ci ( réglementation du commerce).

– Le matin, les restaurants se font livrer et des bouchons se forment un peu partout.

Je vous invite a vous rendre dans la section photos et vidéos pour en voir plus